Actualités

  • Accès fermé à la grotte Marie-Madeleine de la Sainte-Baume

    Accès fermé à la grotte de la Sainte-Baume : la Région veut débloquer 200.000 euros

     

    La plus grande inquiétude concerne les infiltrations d’eau derrière le pan de pierre situé (sur la photo) en hauteur sur la gauche. Photo Laurent Martinat

     Menacée d’écroulement, la falaise doit faire l’objet de travaux colossaux. La Région Paca annonce le vote d’une première enveloppe de 200.000 euros. Plusieurs millions seront sûrement nécessaires.

    Trois mois après l’édition de l’arrêté municipal interdisant l’accès au chemin menant à la grotte Sainte-Baume, la Région annonce vouloir débloquer 200.000 euros dans le dossier de sécurisation du site.

    Cette enveloppe devrait être votée au mois de décembre lors de l’assemblée plénière.

    « Il nous appartient de pouvoir rendre au plus tôt cet endroit exceptionnel aux pèlerins venus chercher là une source de spiritualité, mais aussi à tous les visiteurs du Parc naturel régional désireux de pouvoir admirer cette merveille de Provence-Alpes-Côte d’Azur », poursuivent les services régionaux.

    500.000 VISITEURS PAR AN

    Une excellente nouvelle pour les visiteurs – ils seraient 500.000 par an selon l’office de tourisme -, les frères dominicains, les pèlerins, les habitants et les élus.

    « C’est une bonne nouvelle. Lors de la visite de M. Muselier en août, nous avions beaucoup échangé. J’ai été rassurée par le fait qu’il veuille nous aider », lâche Carine Paillard, maire de Plan-d’Aups.

     

    À LIRE AUSSI

    Pourquoi la fermeture de la grotte de la Sainte-Baume est une vraie catastrophe pour l’économie locale

    Selon la Région, ces 200.000 euros forment une première tranche, à laquelle d’autres vont s’ajouter. Le coût total des travaux, non encore définitif, s’élève à plusieurs millions d’euros. L’État, ainsi que des partenaires, devraient également participer au financement.

    Saisi, le Parc naturel régional (PNR) de la Sainte-Baume, composé de vingt-six communes adhérentes, est aujourd’hui le maître d’ouvrage délégué dans le dossier.

    « Nous portons le projet afin qu’il soit neutre financièrement pour la commune de Plan-d’Aups. On ne peut pas la laisser seule », explique Michel Gros, président du PNR.

    La dernière étude, celle menée par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) à la demande des services de la direction des territoires et de la mer du Var, s’est achevée par un rapport datant du 18 mars 2019.

    Depuis, la situation, complexe, ayant pu évoluer, il s’agit de tout reprendre à zéro.

    Les expertises seront menées à l’aide de matériels (drones) et de moyens humains (cordeurs), ayant pour mission de sonder la roche, fragilisée par les infiltrations d’eau.

    Des purges de la falaise sont sans doute à prévoir ainsi que des filets de sécurité supplémentaires.

    Il y a 20 ans déjà…

    Aucun mystère. La falaise subit les affres du temps et une déstructuration normale. Les travaux de sécurisation font et feront sans doute régulièrement partie de l’histoire de la grotte.

    La dernière très grosse opération date de 1999. Après 26 mois de fermeture de la grotte, des premiers travaux sont entrepris mais interrompus.

    On avait sans doute sous-estimé l’importance des travaux à l’époque et des dégradations avaient été constatées par l’éco-musée.

    « Il existait, en surplomb de la grotte, une roche appelée Doigt de Dieu, particulièrement dangereuse. Elle devait être retirée par fragments et par le haut. Or, à la suite d’incidents, de gros blocs se sont détachés et ont tout détruit dans leur chute », expliquent Daniel Garcin et Jean-Marc Thenoux, le président et le directeur de l’écomusée situé à la Sainte-Baume.

    Près de 15 tonnes de roche avaient chuté. « Le doigt de Dieu n’a pas supporté l’intervention humaine », écrivait, avec un peu d’humour, notre confrère ayant couvert ce sujet.

    Grâce au concours de l’État, la Région et le Département ayant signé un chèque de plus de 7 millions de francs, les travaux ont repris en 2001.

    Après quatre ans de fermeture, la grotte a été rendue à ses adeptes. La première messe a été dite en 2002.

    Source VarMatin

  • COVID19 – Mesures Avant-Pendant-Après la séance

  • Grand Parcours Randonnée Sainte-Victoire

    Plus que quelques places.
    N’attendez pas le dernier moment, après il sera trop tard.

    Activités proposées:
    – Rando Escalade / Rando Alpine : Initiation et Perfectionnement
    – Rando à thème.
    – Course d’Orientation (Challenge)
    – Carto Orientation
    – Marche Nordique

    DANS LA NATURE FRAGILE, RANDONNONS AUTREMENT.

     

    Le premier Grand Parcours Randonnée Sud aura lieu les 17-18 octobre 2020 dans le massif Sainte Victoire, classé Grand Site de France.

    Ouvertes à toutes et à tous, licenciés ou non de la FFCAM, ces journées montrent qu’il est possible d’évoluer sur un territoire protégé en respectant ses contraintes écologiques tout en profitant pleinement de l’activité sportive.

    Des activités d’apprentissage et de pratique portant sur divers aspects de la randonnée : randonnées à thème, rando-escalade, challenge d’orientation, marche nordique, trail… sont proposées dans cet esprit.

    Pour en savoir plus

    Le Grand Parcours Randonnée Sud est organisé par le comité régional PACA des clubs alpins et de montagne. Le programme est agencé en journées mêlant apprentissage et mise en pratique. Toutes les activités seront pratiquées en veillant à limiter l’impact sur l’environnement et à respecter toutes les mesures sanitaires en cours en octobre.

    Les points forts de cette manifestation :

    • Place à la découverte des activités par des pratiquants d’autres disciplines et accès à l’autonomie de pratique pour les plus expérimentés
    • Place à la sécurité, pour la pratique d’activités plus engagées telles que la rando-escalade
    • Place au respect de l’environnement pour mettre en adéquation protection du milieu naturel et pratique d’activités sportives dans ce même milieu
    • Place à la convivialité tout au long de ces 2 journées.

    En pratique :

    • Base de départ au parking du Bayon dit du Chinois à Saint Antonin sur Bayon. Point accueil, panneaux pédagogiques, buvette etc…
    • Horaires d’accueil : 8h30-18h pour des départs entre 9h et 10h suivant les groupes
    • Programme (l’inscription aux activités est obligatoire, le nombre de participants est limité à 100 par journée) :
      • Randonnées à thème, 2 différentes chaque jour, une longue, une courte ;
      • Rando escalade : pack week-end atelier initiation ou perfectionnement samedi, rando-escalade encadrée dimanche, ou pack initiation dimanche avec atelier et courte rando-escalade ; possibilité de prêt de matériel sur demande.
      • Carto-orientation : ateliers d’initiation et participation au challenge d’orientation en horaire libre ; chasse au trésor pour les enfants accompagnés
      • Marche nordique (samedi) et trail (dimanche), organisés en atelier technique, puis activité encadrée et séance d’étirements.

    Demander le Programme

    Programme

    Inscription

    Inscription au grand parcours

    Complément information orientation

    Complément orientation

  • Forum des associations

    Un grand merci à tous les bénévoles venus participer à ces deux matinée 

    ROCBARON Le 5 septembre 2020

     

    GAREOULT Le 6 septembre 2020

  • Newsletter Juillet 2020 Comité Régional PACA

Les commentaires sont fermés